Parcours de femme au CIDFF

Le 08 Octobre 2015 par Orlane Duval, juriste, et Anastasia Bodo, Conseillère en insertion professionnelle

Sortir des violences, et trouver un emploi

 

Présentation de la personne :

Mme X, 52 ans, d’origine étrangère, deux enfants autonomes vivant dans leur pays d’origine. Elle est mariée à un homme français et vit en France depuis 2011. 

Raison de la venue au CIDFF :

Madame est arrivée au CIDFF pour avoir des informations juridiques suite aux violences psychologiques, verbales, économiques, administratives et sexuelles qu’elle subissait de la part de son conjoint.

Accompagnement proposé 

·                    Lors du premier rendez-vous avec la juriste, Mme x était très angoissée et stressée. Dans un premier temps, une juriste l’a reçue pour la rassurer, l’écouter, et lui expliquer que ce qu’elle vivait était de la violence et que cela n’était pas acceptable.  

Dans le cadre de notre service d’aide aux femmes victimes de violences au sein du couple, d’autres rendez-vous lui ont été proposés afin de de l’informer sur ses droits (établir des certificats médicaux, dépôt de plainte, demande d’hébergement en urgence, procédure de divorce) et de la soutenir dans ses démarches.

Un accompagnement a été mis en place durant deux années, avec des rendez-vous plus ou moins réguliers en fonction des besoins de Mme X et de la fréquence des violences : à chaque rendez-vous ses droits lui étaient rappelés ainsi que ses possibilités d’action, elle déposait également les certificats médicaux qu’elle avait pu obtenir afin de les mettre en sécurité. L’idée était de la soutenir dans ses démarches et dans ses choix ainsi que d’avancer avec elle à son rythme sans la culpabiliser. Des démarches vers la police pour la question du dépôt plainte ainsi que vers une avocate pour des questions liées à son statut de conjoint de français ont été menées. Mme ayant peur des conséquences de telles démarches, nous avons décidé ensemble de ne pas aller plus loin dans la procédure.

L’objectif a alors été de travailler sur l’indépendance financière avant d’envisager une séparation d’avec son conjoint.

 

Madame a donc été orientée vers une Conseillère en Insertion Professionnelle du CIDFF.

Au niveau professionnel, Madame commençait à cette époque à faire des ménages, malgré sa qualification d’Ingénieur en bâtiment et technologie dans son pays d’origine, et une expérience de plusieurs années en tant que comptable. Afin de garantir une réelle autonomie, le projet professionnel, mais aussi la confiance en elle et en ses compétences, ont été travaillés, en parallèle de cours de français. Madame s’est à nouveau orientée vers la comptabilité et la gestion des entreprises : elle a trouvé une place dans un centre de formation en dehors du département, ainsi qu’un poste en contrat de professionnalisation.

 

Analyse / Evaluation de l’accompagnement :

Les + :

- La capacité de Mme x à comprendre et à prendre du recul par rapport à sa situation

- L’investissement et le dynamisme de Mme.

-  Sa volonté de sortir des violences tout en se préservant

- Au fur et à mesure de l’accompagnement, Mme s’est transformée tant physiquement que psychologiquement. En effet, ayant connaissance de ses droits elle a pu dire non à Mr et poser des limites, son stress diminuant sa santé s’est améliorée et elle a pu s’investir dans l’emploi et dans son projet professionnel.

- Le fait de travailler et d’être autonome financièrement lui a permis de reprendre confiance en elle, ainsi elle a pu préparer son départ plus sereinement.

- Sa capacité à se créer un réseau (ce qui lui a permis de trouver seule son avocate)

- La mobilité de Mme.

 

 

Les - :

- Son statut de conjoint de français qui paralysait ses démarches de séparation (possibilité de retrait de son titre de séjour si séparation)

- Sa culture qui considère la soumission de la femme comme normal

-La difficulté encore aujourd’hui de pouvoir faire reconnaitre les violences psychologique et économique

Les points de tension avec Monsieur

Le fait de travailler ne lui permettait pas toujours de s’investir autant dans une démarche de projet.

Les peurs de Mme face à sa situation personnel et des réactions de Mr.

Situation actuelle :

Madame poursuit son contrat de professionnalisation qu’elle a démarré l’été dernier.

Elle a donc déménagé et est aujourd’hui autonome économiquement. Elle a saisi un avocat et a entamé une procédure de divorce. Elle n’a pour le moment pas déposé plainte malgré la présence de certificats médicaux.

Message de Mme X aux autres femmes :

« Ma situation de vie m'a dicté la nécessité de rechercher les aides pour m’adapter en France. J'avais besoin d’aide de professionnel-les et de soutien dans ma quête. Tout cela je l’ai trouvé au CIDFF. Ici j'ai reçu les consultations de juriste (par lequel je pouvais sortir de situations familiales difficiles), et l'accompagnement pour trouver un emploi (pour moi il était difficile de déterminer la direction de la recherche et la façon dont  mener cette recherche). Je souhaite à toutes les femmes : ne perdre pas l'espoir pour un bon résultat et  utiliser activement toutes les chances que la vie offre. »

 

L'agenda du CIDFF Morbihan 18

Action collective

Du Jeudi 18 Janvier 2018 au Lundi 18 Juin 2018

Atelier de "Préparation à l'Engagement Professionnel et Social"

Cette action collective est destinée : 

 

  • A des femmes très éloignées de l’emploi, sans idée de projet mais dans l’expression d’une volonté de travailler,
  • A des femmes en difficulté dans un accompagnement social ou professionnel en cours
  • A des femmes ayant été suspendues du dispotif

 

Le but de cette action est de se projeter dans l'accompagnement social et professionnel. Pour ce faire, on vise à : 

 

  • Susciter l'intérêt pour des femmes très éloignées de l'emploi, de travailler sur un projet,
  • Donner un sens à un travail sur le projet social/professionnel et la plus-value de l'accompagnement dasn la levée des freins, 
  • Vérifier la capacité de la personne à s'engager sur une dynamique d'accompagnement,
  • Permettre à la personne de comprendre, de donner du sens à la relation dans l'accompagnement socio-professionnel.

 

Cette action est financée par le département. 

Afficher plus de details
Auray
Action collective

Du Mardi 23 Janvier 2018 au Mardi 19 Juin 2018

Atelier de "Préparation à l'Engagement Professionnel et Social"

Cette action collective est destinée : 

 

  • A des femmes très éloignées de l’emploi, sans idée de projet mais dans l’expression d’une volonté de travailler,
  • A des femmes en difficulté dans un accompagnement social ou professionnel en cours
  • A des femmes ayant été suspendues du dispotif

 

Le but de cette action est de se projeter dans l'accompagnement social et professionnel. Pour ce faire, on vise à : 

 

  • Susciter l'intérêt pour des femmes très éloignées de l'emploi, de travailler sur un projet,
  • Donner un sens à un travail sur le projet social/professionnel et la plus-value de l'accompagnement dasn la levée des freins, 
  • Vérifier la capacité de la personne à s'engager sur une dynamique d'accompagnement,
  • Permettre à la personne de comprendre, de donner du sens à la relation dans l'accompagnement socio-professionnel.

 

Cette action est financée par le département. 

Afficher plus de details
Lorient
Action collective

Du Jeudi 19 Avril 2018 à 09h00 au Mardi 07 Août 2018 à 09h00

"Compétentes Atout Age"

Cet atelier collectif est proposé aux femmes de plus de 50 ans, en recherche d'emploi ou en reconversion professionnelle.

 

D'une durée de 24 jours, ses obejctifs sont les suivants:

 

  • Identifier ses attentes et son projet professionnel en relation avec son projet de vie
  • Travailler sur les représentations qui limitent la projection vers un retour à l'emploi
  • Elargir les possibles: diversifier ses choix professionnels et les modes de travail
  • Accompagner à la définition du projet professionnel et aux techniques de recherche d'emploi

 

 Ces ateliers ont lieu toute l'année, sur tout le département (voir l'agenda du CIDFF).

 

Cette action est co-financée par le Fond Social Européen et par le département.

Afficher plus de details
Malestroit

Nos partenaires

  • Ministère des droits des femmes
  • Direction Régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l'Emploi de Bretagne
  • Préfecture du Morbihan
  • Agence nationale pour la cohésion sociale et l'égalité des chances
  • Comité Départemental d'Accès aux Droits du Morbihan
  • Fonds Social Européen
  • Fonds social européen
  • Conseil Général du Morbihan
  • Conseil Régional de Bretagne
  • CAF du Morbihan
  • Fondation RAJA
  • Ville de Vannes
  • Ville de Lorient
  • Ville de Lanester
  • Ploërmel Communauté
  • Ville de Pontivy
  • Arts en Scènes
  • MGEN
  • Ville de St Avé